Journée de Célébration

Aujourd’hui fut une journée de festivité. Et non, malheureusement, je ne parle pas ici de la signature d’un accord potable de la part de nos dirigeants politiques. Nous célébrons aujourd’hui le mouvement jeunesse qui grandit et qui commence à porter fruit, tout ça dans le cadre de la journée officielle des Jeunes et des Générations Futures. À mon avis, l’engagement fougueux de la jeunesse mérite d’être souligné parce qu’il représente l’espoir et la détermination à créer un monde meilleur, contrairement aux présentes négociations.

En effet, c’est aujourd’hui que des jeunes d’à travers le monde joignent leur voix pour crier haut et fort qu’ils ne tolèreront pas qu’on traite leur futur comme une simple action à la bourse. Pour ce faire, nous organisons des actions à l’intérieur de la conférence, par exemple une simulation de vente aux enchères des merveilles naturelles du monde et du futur de la jeunesse. La Délégation de la jeunesse canadienne participe également à une présentation dans le cadre de la CdP sur la perspective de la jeunesse. Un des points centraux de cette célébration se trouve cependant ici, au Klimaforum.

Ici, c’est la jeunesse qui célèbre la jeunesse. Plusieurs ateliers de partage de connaissances sur l’action et l’éducation aux changements climatiques ont présentement lieu. Nous avons également réalisé quelques photos aériennes. Peu importe où je regarde, ce n’est que sourire, et regards déterminés à ne pas rester coi à l’instar de ceux qui négocie présentement notre futur et celui des générations qui nous suivrons.

Nous préparons aussi un montage vidéo sur le large terrain de polo qui domine l’espace Klimaforum afin de démontrer qu’effectivement, les institutions au pouvoir négocient depuis que nous sommes sur terre, et qu’il est grand temps de considérer les générations futures. Dans cinquante ans, alors que la situation climatique sera critique, la plupart des négociateurs ne seront pas là pour constater les conséquences de leurs décisions d’aujourd’hui. C’est nous, nos enfants, et ceux qui nous suivront qui souffrirons de l’inaction actuelle et seront confronté avec des enjeux beaucoup plus majeurs que ceux auxquels nous faisons face.

En ce lieu de coopération qu’est le Klimaforum, nous nous formons mutuellement à devenir des citoyens éco-responsables, et partageons les outils dont nous aurons besoin pour réparer les dégâts des générations précédentes. Nous n’attendons plus après nos leaders politiques.

Alors à tous ceux qui croient qu’il est trop tard pour nous sauver, ou sauver la planète je répondrai à travers les paroles de Yann Arthus-Bertrand en disant : « Il est trop tard pour être pessimiste. » Le mouvement jeunesse qui se créer présentement en est la preuve concrète. Armés de passion, d’énergie et de créativité, nous sommes prêts à faire face au défi.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: