Le lobby secret pour les sables bitumineux vs. la DJC

Marie-Marguerite Sabongui

À notre retour de Cancun, la première chose qu’on verra à l’aéroport de Montréal sera une grande affiche verte faisant la promotion de l’Alberta comme étant le seul espoir pour nos demandes énergétiques: « Securing Canada’s energy future? Yes. »

Cette semaine, les nouvelles courant à travers le pays discutent de l’effort concerté entre le gouvernement Harper, le gouvernement de l’Alberta et l’industrie pétrolière, afin d’empêcher l’adoption de mesures susceptibles de nuire à l’exploitation des sables bitumineux au Canada. En utilisant les demandes d’accès à l’information, le Réseau Action Climat Canada (CAN-RAC), un regroupement dont nous faisons partie rassemblant plusieurs ONG environnementales canadiennes, a découvert une stratégie secrète de défense des sables pétrolifères, menée par le ministère fédéral des Affaires étrangères. Le lobby secret contient aussi des dirigeants travaillant aux États-Unis et dans l’Union européenne.

95% des exportations pétrolifères Canadiennes parviennent des sables bitumineux, qui se trouvent majoritairement en Alberta. Ces dépôts de pétrole contiennent du bitume, de l’eau, et du sable, et sont très profonds. L’extraction de l’huile de ces dépôts demande 3 fois plus d’énergie et d’eau que le processus régulier, puisqu’ au départ, elle est moins « propre ». Alors, 150 millions de mètres cubes sont détournés de la rivière Athabasca annuellement. Selon Environnement Canada, ce chiffre pourrait monter à 500 millions de mètres cubes, avec l’expansion prévue – ce qu’ils ont déclaré non-viable. De plus, la production cause de la pollution toxique dans les lacs et les rivières qui entourent les sites d’extraction, engendrant le déplacement des peuples autochtones qui en dépendent, et des fréquences élevées de cancer dans les villages à proximité. L’expansion des sites d’extraction causent aussi la déforestation des forêts boréales et le déplacement de la biodiversité de la région.

Si la production des sables bitumineux se développe au rythme prévu, elle produira environ 2,2 millions de tonnes de CO2 par jour et plus de 800 millions de tonnes chaque année, d’ici 2025. L’industrie des sables bitumineux émettrait, à elle seule, plus de gaz à effets de serre que ceux actuellement produits par des pays entiers, comme le Canada, le Royaume-Uni, l’Australie et la France.

Le lobby gouvernemental, au niveau national, inclut des annonces publiques comme celle à l’aéroport Trudeau, mais ce n’est pas tout. Plusieurs ONG canadiennes suspectent que la défaite non démocratique de la Loi sur la responsabilité en matière de changements climatiques, survenue  la semaine dernière au Sénat, fut un produit de cette collaboration.

À l’échelle internationale, CAN-RAC a découvert une série de courriels échangés entres fonctionnaires des Affaires étrangères, de l’ambassade canadienne à Washington, de l’industrie pétrolière et du ministère de l’Environnement, durant  l’hiver 2008, développant une stratégie qui vise à essayer d’affecter la section 526 de la Loi sur la sécurité et l’indépendance énergétiques des États-Unis qui prévoit qu’il est illégal pour le gouvernement américain d’acheter, par contrat, du carburant alternatif dont la production émettrait davantage de gaz à effet de serre (GES) que le carburant classique. Selon CAN-RAC, lorsque la directrice générale de la division pétrole, gaz et énergie de remplacement d’Environnement Canada, Helen Ryan, a exprimé des réserves sur la stratégie offensive du gouvernement canadien en faveur des sables bitumineux, ses arguments ont catégoriquement été rejetés.

Le gouvernement de l’Alberta sera présent ici à Cancun pour continuer à promouvoir sa position. Aujourd’hui, nos délégués ont monté un mur d’images qui présente la réalité de la « solution énergétique super » proposée par l’Alberta.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: